Adresse 10 rue Principale
67590 Wintershouse

Téléphone 03 88 73 85 00

Horaires Lundi et Jeudi : 8h30-12h
Mardi : 8h30-12h et 14h-20h
Vendredi : 8h30-12h et 14h-18h

Mail mairie-wintershouse@wanadoo.fr

Mail

 
Dernières actualités
 

WINTERSHOUSE VILLAGE du 12ème siècle a conservé 18 éléments de patrimoine.

 

Le calvaire

Route d’Ohlungen au nord-est du village

 

1822

 

Calvaire commandité en 1822 par Anton Lang et Barbara Acker,.

La statue de la Vierge est décapitée puis réparée. Le sculpteur de ce calvaire a réalisé 2 autres croix semblables à Ohlungen

Le calvaire

Rue principale

 

1945

 

Calvaire commandité par Thér. Jos. Dollinger née Kapfer pour le retour de ses fils en 1945, sculpté par M. Hild

Christ en croix ; Vierge ; saint Jean 350 h ; 115 l ; 50 pr

Croix monumentale

Rue principale

 

1821

 

Croix érigée en 1821 pour Antoine Bohl et Catherine Muckensturm

Christ en croix ; sainte Madeleine 300 h ; 69 l ; 38 la

Croix monumentale

R.D. 160

 

XVIIIème

 

A l’Eglise paroissiale Saint-Georges, dans l’enclos

Christ en croix 400 h ; 120 l ; 96 pr

Chemin de croix

R.D. 160

 

1781

 

Croix datée de 1781 dont le fût et le Christ cassés sont déposés à côté du socle en balustre qui porte outre la date une inscription pieuse.

Christ en croix 290 h ; 80 l ; 48 la

Chemin de croix

R.D. 160

 

1717

 

Croix à niche érigée en 1717 pour Hans Georg Woner et Odile Schneider, située actuellement à côté de la croix de 1821 devant la maison n° 65

Croix dite Bildstock

R.D. 160

 

XVIIIè

 

maître d’œuvre inconnu / grès / 190 h ; 55 l ; 20 pr

croix trilobée ; croix avec niche ; bildstock

Ecole

rue principale

 

1840

 

L’école (anciennement des filles) abrite aussi la remise des pompiers ; elle a vraisemblablement été reconstruite dans la 2e moitié du 19e siècle Un bâtiment public plus petit existait déjà sur le cadastre de 1840 au même emplacement.

Ferme

33 rue principale

 

Début XVIIème

 

Le logis daterait du 17e siècle ce qui, d’après ses caractéristiques, semble possible mais il peut dater aussi du 1er quart du 18e siècle.

gros-œuvre 33 rue Principale

Ferme

28 rue principale

 

1698

 

Logis daté sur un poteau cornier de 1698, la ferme abrite un départ de rampe d’escalier rococo de fort belle facture qui pourrait être un remploi ; puits daté de 1718

Ferme Luxenwald

 

1858

 

L’origine de la ferme remonterait à 1858, une façade du logis date peut-être de cette époque ; les bâtiments d’exploitation ont sans doute été reconstruits au 20e siècle

Mairie, Ecole

rue principale

 

1866

 

Mairie école datée de 1866 remplaçant une école qui figure sur le cadastre napoléonien et qui avait été agrandie en 1845 par l’architecte Charles Morin

Presbytère

36 rue principale

 

1847

 

L’origine de la tuilerie remonte sans doute à la fin du 3e quart du 18e siècle ; le logis qui date peut-être de cette époque ou du 19e siècle a été restauré au début du 20e siècle (façades refaites) ; le four et un bâtiment ont été détruits, les autres sont restaurés

Tuilerie Ziegelhof

R.D. 160 70

 

Fin XVIIème

 

L’origine de la tuilerie remonte sans doute à la fin du 3e quart du 18e siècle ; le logis qui date peut-être de cette époque ou du 19e siècle a été restauré au début du 20e siècle (façades refaites) ; le four et un bâtiment ont été détruits, les autres sont restaurés

Eglise paroissiale St Georges

rue principale

 

1771 – 1926

 

La porte latérale de la nef porte l’inscription 1771 ce qui correspond sans doute à la date de construction de la nef et de la tour chœur ; en 1926 la nef a été prolongée d’une travée qui a été flanquée d’un porche au nord et la sacristie a été agrandie par l’architecte Camille Clauss ; marques de tâcherons sur les parties en grès du 18e siècle

 

   

 

Charmant village de 907 habitants, la « Maison de l’hiver » n’a rien de glacial ! A Wintershouse on se rencontre, on danse, on bouge, on chante, on joue : Club de Salsa, Gym’club, Association Sportive, Association de parents d’élèves, Chorale Ste Cécile, Club de l’Age d’or, Amicale des pompiers, Passionnés de pétanque… Les occasions ne manquent pas pour se retrouver et partager de bons moments. Les enfants, qui ne sont pas en reste, bénéficient d’un accueil périscolaire et peuvent se dépenser depuis peu sur un city stade flambant neuf !

Les « corbeaux » 1 s’épanouissent ainsi dans la commune des « harengs » 2, qui a eu l’honneur d’accueillir très récemment « trois libbélules » 3 !

________________________________

1 Les habitants de Wintershouse sont affublés du surnom de « corbeaux” (« Ràmme » en alémanique)

2 Cela fait référence à l’entreprise Est-Friture, installée à Wintershouse depuis 1979.

3 La commune de Wintershouse s’est vu décerner, en novembre 2016, le label « Commune nature » orné de 3 libellules. Ce niveau 3 correspond à la suppression complète des pesticides.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus J'accepte